lundi 10 octobre 2016

Des petits pas en écriture

Cette année, c'est une grande année de changements.  Comme vous l'avez lu dans le billet précédent, j'ai abandonné mon cahier d'exercices Caméléon en mathématiques et mon cahier d'exercices Bizz en sciences pour avoir plus de flexibilité dans mon enseignement et mieux répondre aux réels besoins de mes élèves.  

En écriture, j'ai aussi amorcé un certain changement.  J'ai parcouru le livre Écrire des récits inspirés par nos petits moments des éditions Chenelière Éducation.  J'ai trouvé ce livre vraiment très intéressant et je me suis mise à l'exploiter avec mes élèves de 3e année, même si à la base il est destiné à des enfants de 6-7 ans.  

http://www.cheneliere.ca/9958-livre-ecrire-des-recits-inspires-de-nos-petits-moments.html

Je suis dans un milieu multiethnique et le français est souvent plus fragile.  Ces ateliers en début d'année répondaient donc à un besoin de mes élèves et ils leur permettaient de progresser doucement et surtout d'écrire au sujet de moments vécus. Cela leur facilitait la tâche.  Je n'ai pas tout suivi à la lettre la philosophie des ateliers d'écriture, j'en ai fait une adaptation libre et très souple afin de me l'approprier doucement.  Je tiens vraiment à vous mettre en garde de ne pas utiliser les documents que je vous partagerai en vous disant que ce sont «LES» ateliers d'écriture, pas du tout!!!  Si vous êtes intéressés par ceux-ci, je vous invite à lire le livre et à vous abonner au groupe Facebook L'atelier d'écriture au primaire. Vous ne retrouverez pas non plus mes documents dans ce groupe, car je ne veux pas propager la mauvaise façon de faire et je préfère laisser les vraies adeptes, ceux qui ont fait le changement intégralement, vous tracer la voie.  Finalement, je n'en suis qu'à mes débuts et je n'ai pas lu les «Units».

J'ai donc longuement hésité à vous partager sur ce blogue ce que j'ai créé... malgré le fait que ce ne soit pas totalement dans la philosophie des ateliers d'écriture, c'est tout de même un pas dans la bonne direction.  Comme on dit, un éléphant, ça se mange une bouchée à la fois.  Alors, quand on a de grands objectifs, on y va une petite bouchée à la fois et c'est cette petite bouchée que je viens de prendre.

Plus tard cette année, ou encore l'an prochain, je pourrai m'attabler afin de prendre une autre bouchée et ainsi m'approcher de plus en plus de mes objectifs.  Il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas qu'une seule façon de faire, l'important est de toujours se questionner, s'améliorer et garder les élèves en tête.

En classe, lorsque nous faisions les ateliers, j'ai fait des dessins au tableau et j'ai noté les points importants afin que les élèves s'y réfèrent par la suite.  Seulement, je dessine super mal et je n'écris pas super bien non plus ah ah ah!  L'enseignante perfectionniste en moi qui aime que les feuilles soient toutes belles a eu de la misère à lâcher prise et j'ai donc fait une version informatisée des documents créés avec mes élèves.  Tous les élèves ont reçu une copie de ces tableaux afin de les mettre dans leur pochette d'écriture.  Ils peuvent ainsi s'y référer à tout moment.


À l'étape de la planification de l'écriture, les élèves ont la possibilité de faire des croquis afin de garder en tête ce qu'ils veulent raconter.  Voici donc mon tableau d'ancrage qui explique aux élèves comment faire de bons croquis.



Ce tableau ci-dessous permet aux élèves de se rappeler comment écrire un petit moment.  Il a été très utile et les élèves s'y référaient souvent.  Bien entendu, ce tableau est arrivé beaucoup plus tard dans le processus, une fois les différentes étapes bien modélisées et expliquées. 



Finalement, tout au long de mon enseignement et de mes modélisations, les élèves ont fait différents écrits de petits moments.  Je voulais qu'ils arrivent à vérifier leur travail d'écrivain afin de leur permettre de le peaufiner et de le compléter au besoin.  J'ai fait trois feuilles différentes de vérification allant de la plus simple à la plus complexe allant avec où en étaient mes leçons et mes élèves.  C'est la première version de ces feuilles.  Je les modifierai certainement avec le temps puisque je m'améliorerai et comprendrai mieux ce que je dois vraiment cibler... De toute manière, c'est comme tout le reste de mes documents, ils ne sont pas figés et ils doivent évoluer dans le temps.






Dans un autre ordre d'idée, nous avons amorcé le thème des pirates en classe et avons fait des portraits de pirates en arts plastiques.  Nous avons profité de cette création pour aborder la description physique de nos personnages.  Cet exercice nous permettra plus tard, lors de nos écrits fictifs, de mieux arriver à incorporer les descriptions physiques de nos personnages.  Comme dans toutes les situations d'écriture, j'aime bien proposer une feuille de vérifications aux élèves et j'en ai donc créé une qui se retrouve sous les feuilles d'écriture de pirates.





Nous explorerons ensuite les albums d'Élise Gravel sous le thème des monstres et nous créerons nos propres monstres en arts également.  Nous tenterons cette fois-ci de travailler la description physique des monstres mais dans le but de les relier à leurs traits de caractère ou vice-versa

Je sais que ces deux derniers écrits correspondent moins aux ateliers d'écriture comme proposé dans les ateliers, cependant, ils me permettent de travailler les personnages afin de les réinvestir par la suite dans des écrits plus intéressants.  J'espère voir mes élèves réinvestir ces exercices à ce moment.

En écrivant ce billet, je veux transmettre aux enseignants qui, comme moi font des petits pas en écriture, un désir de continuer même quand tout n'est pas parfait.  Il ne faut pas se sentir gêné de faire de petits pas et se dénigrer en regardant ceux qui sont devenus des experts. Parfois, l'éléphant nous semble bien gros, mais il se mange tout de même une bouchée à la fois et, en nous unissant, nous pourrons le manger plus vite.

Attention!  Aucun éléphant ne sera réellement mangé lors de la lecture de ce billet.  C'est une simple métaphore. Prière de ne pas communiquer avec la protection des animaux.

À bientôt

dimanche 9 octobre 2016

Des maths et des sciences


Mathématiques

Ma planification en mathématiques est complètement transformée!  Nous avons laissé de côté le cahier d'exercices de Caméléon.  Nous avons toujours le matériel reproductible qui nous sert de base pour cette année, mais il y beaucoup de changements dans l'ordre d'enseignement des notions et certaines feuilles ne sont plus adéquates.  Malgré tout, cela nous donne beaucoup plus de flexibilité et la possibilité d'améliorer le contenu présenté aux élèves d'année en année.  Cette année, c'est loin d'être parfait, mais nous sommes dans la bonne direction.  Nous avons à bâtir un peu plus de matériel afin d'être cohérentes avec ce que nous voyons en classe.  Malgré la surcharge de travail évidente, je me sens beaucoup plus libre et je respire mieux.  Je sais que dans deux ou trois ans, j'aurai un cahier ou du moins des activités à mon goût qui répondront mieux à mes besoins et surtout à ceux de mes élèves.  Je sais aussi qu'en les faisant moi-même, ce sera plus facile de les modifier au fil des années, car une planification, c'est fait pour changer!

Voici donc un des tableaux de numération que j'aime utiliser avec mes élèves.  Je me rends compte que je ne vous en avais pas partagé un encore.  J'en ai 2-3 versions au besoin.  Je l'imprime et les élèves la glissent dans leur duo-tang dans une pochette plastique et ils écrivent dessus au crayon effaçable à sec.  Parfois, j'en imprime une version papier afin  que les élèves écrivent directement dessus si je veux garder leurs traces.


Nous avons travaillé la décomposition des nombres en se basant sur leur valeur ou encore leur position.  J'ai fait de toutes petites étiquettes très simples que j'ai imprimées sur des cartons fluo et  je les ai plastifiées.  Je les ai utilisées dans les ateliers avec un jeu de cartes dont nous avons gardé les cartes de l'as jusqu'à 9.  Les élèves pigeaient 5 cartes et formaient ainsi un nombre.  Ils devaient ensuite le décomposer en se servant des étiquettes.  Selon la consigne, ils peuvent décomposer le nombre en se basant sur la valeur des chiffres ou encore sur leur position. Ils peuvent ensuite écrire la décomposition obtenue dans leur cahier.  Mes élèves ont beaucoup aimé cette activité.  Ils ont aussi utilisé le matériel de base 10, mais cela a diversifié les façons de le faire.  J'ai laissé les étiquettes dans mon coin mathématiques et j'ai été heureuse de constater que les élèves les utilisaient à d'autres moments.







J'ai créé une petite feuille d'exercices de décomposition toute simple.  J'ai d'autres idées de feuilles à créer sur la décomposition, mais ça ira à une autre fois...




Mon amie blogueuse Josée Portelance, du blogue La classe de Josée, m'a partagé une copie d'une évaluation qu'elle a fait en mathématiques pour ses élèves.  Elle se disait qu'elle voulait faire une petite évaluation par mois en maths et en français afin de voir où en étaient ses élèves.  Comme je lui ai volé l'idée pour l'évaluation du mois de septembre, j'ai laissé son nom sur mon document :)  J'adore ça quand on s'inspire l'une de l'autre.  Voici donc une petite évaluation de certaines des notions que j'ai vues en septembre.  Les notions ne sont pas toutes là, car certaines n'ont été qu'effleurées et je voulais absolument que ça ne prenne qu'une page. 



Je viens de préparer une première version de mon mini-test d'octobre.  Encore une fois, sur une seule page afin de sonder les élèves et me réajuster avant les vraies évaluations.  Il se peut que cette version change ou que j'en crée une nouvelle, car le mois n'est pas terminé.  Les notions qui s'y retrouvent, sont celles qui auront été les plus travaillées en classe.




Dans ma planification, je vois les termes manquants à ce moment de l'année, cependant, les feuilles que je possédais mélangeaient les quatre opérations mathématiques alors que je n'ai vu que l'addition et la soustraction ou encore, elles utilisaient de bien trop grands nombres pour ce début d'année. J'aime y aller progressivement alors j'ai créé une série de trois feuilles sur les termes manquants dans les additions et les soustractions allant progressivement de nombres très petits à des nombres plus grands.


Sciences

J'ai comme objectif cette année, puisque je n'ai plus de cahier d'exercices en sciences, de faire plus d'expériences et de manipulation de tous genres.  J'ai débuté l'année lentement en science, je dois l'avouer.  J'avais amorcé beaucoup de changements en même temps et ma nouvelle collègue et moi devions prendre le temps de s'asseoir et de regarder tout cela ensemble.  Avec la folie de la rentrée, ce n'est pas toujours évident.  Les élèves auront la chance cependant de rattraper le temps perdu dans les prochaines semaines.

J'ai débuté en parlant des expériences et de la science en général.  Plusieurs de mes élèves ont dit qu'ils n'ont fait qu'un peu de sciences en 2e année et qu'ils aimeraient en faire plus.  Je leur ai expliqué que cette année, nous apprendrons de la théorie oui, mais nous nous questionnerons beaucoup et nous manipulerons souvent. Cependant, nous devrons le faire de façon sérieuse et en permettant à chacun d'avoir un rôle à jouer.

Je leur ai présenté la vidéo sur la démarche scientifique de  Brain Pop que vous retrouverez en suivant le lien suivant https://www.youtube.com/watch?v=wpgk0Pr1fvQ




Je leur ai aussi présenté la démarche scientifique. Vous la retrouverez en suivant le lien suivant
http://cdpsciencetechno.org/documentation/primaire/outils-et-ressources-pedagogiques/affiches-et-illustrations/


Nous avons fait une expérience en science dans laquelle nous avons mis du vinaigre dans du lait. Les élèves étaient fascinés et dégoûtés à la fois de voir ce qui se passait. Cette expérience a été faite grâce au document de Mme Marie-Julie Une réaction é«LAIT»mentaire que vous retrouverez sur sa boutique Mieux enseigner.  Je voulais évaluer cette expérience simplement.  Au départ, je pensais mettre une note globale, mais je me suis soudainement mise à réfléchir qu'il serait difficile pour le parent de comprendre la justification de la note et que, dans le fond, ce serait assez subjectif.  De plus, je désirais que l'élève puisse comprendre sur quoi je me basais pour l’évaluer et faire un retour avec lui.  J'avais une grille de Science en ligne  pour l'évaluation, mais compte tenu du pauvre vécu scientifique de mes élèves, je la trouvais beaucoup trop complexe.  J'ai donc fait une grilles d'évaluation TRÈS simplifiée, mais qui répond à ce que j'ai travaillé avec mes élèves.


Grille d'évaluation version simplifiée



Suite à cette expérience, j'ai réalisé que j'avais plusieurs idées d'expériences à faire et que je n'avais pas toujours un document à faire remplir par les élèves.  J'ai donc fait une première feuille de rapport, très simplifiée elle aussi, qui sera parfaite en ce début d'année.

Rapport d'expérience version simplifiée




Par contre, je veux pousser les élèves un peu plus loin avec le temps lors de ces expériences alors j'ai fait une version plus complète du rapport d'expérience pour mes élèves de 3e année et la grille d'évaluation qui va avec.

Rapport d'expérience version plus élaborée

Grille d'évaluation version plus élaborée



Dans les prochaines semaines, mes élèves feront le Défi apprenti génie de 2015-2016 intitulé SOS pirates! Nous ne participerons pas au concours avec ce défi comme il est terminé, mais les élèves auront beaucoup de plaisir et feront beaucoup d'apprentissages.  Je vous invite à aller explorer le défi de cette année et à le sauvegarder dans vos documents s'il vous intéresse, car je ne suis pas arrivée à vous retrouver les documents de 2015-2016 en ligne afin de vous les partager. Ils ont été remplacé par ceux de la nouvelle année scolaire.  

Finalement, je vous invite à suivre ma page FB liée à ce blogue, car j'y suis plus assidue.  C'est beaucoup plus rapide de partager un lien, une application, une idée ou de vous poser des questions sur Facebook que d'écrire un billet de blogue chaque fois.  Disons que les deux sont complémentaires,

Voilà tout pour aujourd'hui!



jeudi 25 août 2016

Pochettes de lecture et signets

Pochettes de lecture

Depuis l'an passé, j'utilise des pochettes courrier du Dollarama afin que les élèves y rangent leurs livres de lecture.  Ces pochettes, qui ont une fermeture éclair, protègent bien les livres dans les pupitres et dans les sacs d'école lors du transport vers la maison.  J'ai BEAUCOUP moins de livres abîmés depuis que je les utilise.  

J'ai même osé laver les pochettes à la laveuse au cycle délicat et elles ont résisté!!!  Quelques heures sur la corde à linge et elles étaient presque comme neuves.  C'est certain que je dois en remplacer remplacer 1 ou 2 à chaque année, mais comme elles ne sont pas dispendieuses, ça n'affecte pratiquement pas mon budget de classe.

Je vous partage les étiquettes afin d'identifier les pochettes... Les nombres représentent le numéro de l'élève afin de ne pas avoir à les refaire à toutes les années.  J'ai imprimé les étiquettes sur du carton et je les ai plastifiées.



Signet de lecture

Lors de la remise de la pochette de lecture, les élèves recevront également un signet qu'ils pourront utiliser tout au long de l'année.  La lecture occupe une place importante dans la classe et ils auront ce qu'il faut afin de ne pas perdre leur page!  Le document Power Point, vous permettra d'écrire le prénom de vos élèves afin de personnaliser les signets.

Vous pourrez ensuite y percer un petit trou et y ajouter un ruban.





À bientôt




mercredi 17 août 2016

Étude et ateliers...On fait le plein!

Les belles feuilles d'exercices toutes colorées, c'est beau en titi!  Par contre, dans ma réalité, je ne peux que rarement me payer le luxe de les imprimer en couleur.  Il est vrai que les nuances de gris dépannent...mais c'est terne. Il ne faut pas se le cacher ;)  Alors, dans ma vague de création dédiée au noir et blanc, j'ai décidé d'ajouter des étiquettes et des feuilles pour les ateliers ou encore l'étude que je pourrais imprimer sans me ruiner. Il est possible de les imprimer sur des feuilles ou encore des cartons de couleur et de les plastifier pour plus de durabilité.  Il est aussi possible de ne pas se casser la tête et d'imprimer le tout sur des feuilles blanches.  Bref, je vous les offre et vous verrez ce qui vous tente d'en faire!


De mon côté, je me laisserai tenter par de beaux cartons colorés.  Je trouve que l'impression noir ressort super bien sur ceux-ci.  Il y en a un peu partout, je ne veux pas faire de publicité pour Bureau en Gros nécessairement.


Travail sur les listes orthographiques

Ces feuilles peuvent être utilisées de différentes façons. Si vous utilisez Seesaw, vous pourriez en faire une capture d'écran et permettre aux élèves d'utiliser les outils dessins afin de les remplir et de les déposer dans leur portfolio électronique.  Il est aussi possible de les utiliser en pdf et de les annoter si vous avez ce qu'il faut comme logiciel ou application sur vos appareils.  Pour les gens qui aiment le papier/crayon, mais qui ne veulent pas se ruiner en photocopies, il est possible d'en plastifier quelques-unes ou de les mettre dans des pochettes protège-document et de se servir de crayons effaçables à sec.  Bref, je sais que ce ne sont que des feuilles, mais parfois les élèves aiment bien que l'on varie ce qu'on leur offre.





















Suite du travail sur les listes orthographiques

Ces étiquettes sont une version noir et blanc de celles que je vous avais déjà offertes en couleur.  Elles sont plus petites et se manipulent bien.  De plus, comme je ne voulais pas me ruiner en encre de couleur, j'avais refait ces étiquettes il y a quelques temps afin de les offrir à mes élèves dans les ateliers.  Vous pouvez les déposer par liste dans un sac refermable ou encore les mettre dans un anneau.








Travail sur la conjugaison

Voici maintenant des étiquettes pour travailler la conjugaison.  Les élèves peuvent se mettre à plusieurs et se les demander à tour de rôle.  Ils pourraient garder la carte s'ils écrivent le verbe correctement par exemple. Le gagnant est celui qui a le plus de cartes.  De plus, des cartes avec des dessins sont inclues, les élèves pourraient inventer une règle ex: les avions servent à voler la réponse du cahier d'étude, le soulier à voler une carte à un adversaire... Je suis certaine que les élèves trouveront des idées pour les utiliser.

De plus, les étiquettes sont classées par temps et par verbes alors vous pourrez sortir ce qui vous convient.












Travail sur les tables de multiplication

Ces étiquettes sont semblables à celles pour la conjugaison alors je ne vous redonnerai pas d'autres idées pour leur utilisation ;)

















Suite du travail pour les tables de multiplication

Voici de petits minuscules microscopiques tests de multiplication.  Je trouvais que ce serait bien comme billet de sortie afin de voir où en sont les élèves ou...  Ils se veulent volontairement très petits.








Voilà!

À bientôt