mardi 11 avril 2017

La poésie

Il y a plusieurs années que je veux exploiter la poésie, mais de façon simple.  Juste pour en lire et en écrire sans s'emmêler les pieds dans les fleurs du tapis.  Librement, simplement...

Il y a quelques semaines, j'ai enfin réussi à me procurer l'album Quand j'écris avec mon coeur.  Cet album m'a permis de créer de petits moments de bonheur et de tendresse avec mes élèves.  Je me suis inspirée de la belle activité proposée sur le blogue Les p'tits mots-dits.

Voici quelques petits billets que mes élèves ont écrit suite à la lecture de certains passages de l'album.

La poésie c’est…


C’est ressortir l’amour qui est dans ton cœur
Ouvrir ton cœur et le libérer
Donner de la joie aux autres
C’est une façon de voir les choses
Une façon de s’exprimer
Et de briller dans le noir sans que personne ne te voie 

C’est quand j’ouvre mon cœur à des personnes
Quand je profite du temps qui reste avec ceux que j’aime et qui m’aiment

C’est comme l’amour dans mon cœur
Il n’y en a jamais trop

C’est un cœur ouvert à tous
Qui est à l’écoute des sentiments de tous
C’est ce qu’on ressent
C’est comme se faire bercer
La poésie c’est …
                       La joie et la paix


 Sentiments

L’amour
C’est ton corps qui se met à rougir comme ton cœur.  C’est ton cœur qui éclate comme un rayon de soleil.  L’amour, c’est ton cœur qui rougis pour se faire des milliers de câlins!

Les émotions
La poésie c’est quand j’écris avec de la confusion
Je mange mes émotions

La colère
C’est comme si ton cœur a fondu
C’est comme si de la lave explose
C’est comme si tout tombe sur toi

La peine
C’est quand ton cœur et ton cerveau pleurent dans ton corps


Mille questions

Si j’étais une étoile, est-ce que je pourrais aller à la vitesse de la lumière?
 Si j’étais une orange et que je mangeais une pomme,est-ce que je serais cannibale?
Si j’avais un cœur plus grand que les autres, est-ce que je pourrais aimer plus de gens?
Si je pouvais voler, est-ce que je pourrais toucher la lune?

Les élèves écrivaient leurs créations sur des papiers de couleurs, ajoutaient une petite illustration dessus et l'épinglaient au tableau.  Ils ont eu beaucoup de plaisir à lire et écouter les «poésies libres» des autres élèves.


L'an prochain, j'aimerais refaire cette activité plus tôt dans l'année et intégrer des petits moments de poésie à divers moments de l'année.





lundi 27 mars 2017

Carnet de lecture: Chapeau, Marie-P!

Cette année, j'ai fait la lecture du roman Chapeau, Marie-P! avec tous mes élèves.  Ce roman nous a permis de lire pour le plaisir et en même temps de travailler des stratégies de lecture d'une façon intéressante. Ne vous inquiétez pas, le plaisir de lire est cultivé en classe quotidiennement et toutes les lectures ne sont pas sujettes à des questionnaires, travaux ou discussions pédagogiques.  Par contre, parfois, il est important de le faire afin de faire cheminer les élèves et de modéliser.

Suite à la lecture de chacun des chapitres, les élèves étaient invités à répondre à quelques petites questions autocorrectives sur ChallengeU.  Vous pouvez retrouver ces petits quiz sur les chapitres en cliquant sur l'image ci-dessous.





Lors de la troisième étape, je désire mettre en place mes cercles de lecture en équipes en utilisant les carnets de lecture bâtis l'an passé, j'ai donc décidé que ce roman pourrait servir de modélisation.  J'ai repris le même modèle de carnet que j'ai mis à jour pour convenir à ce roman.




Pour consulter les six carnets de l'an passé sur des romans québécois, je vous invite à suivre le lien ci-dessous.



De plus, je vous invite à consulter le billet sur le bingo de lecture, car je trouve que c'est le moment idéal pour stimuler le désir de lire des élèves avec des moyens plus loufoques. 



Finalement, en suivant le mot-clé lecture sur le blogue , vous ferez certainement de belles petites découvertes.

Bonne lecture !



dimanche 12 février 2017

Grammaire 3e année

Cette année, ma collègue et moi avons moins de cahiers d'exercices. Un gros ménage a été fait depuis l'an passé!  Nous avons maintenant beaucoup plus de temps pour manipuler, faire des projets, exploiter la littérature, etc.  Cependant, il nous manquait un outil de référence en grammaire afin que les élèves puissent réviser ce que nous avons vu en classe.

J'ai profité du temps durant lequel ma stagiaire était en prise en charge afin de bâtir cette première version que nous ajouterons à ce que nous appelons notre boîte à outils. Cette boîte à outils contient les mots de vocabulaire, les verbes, les stratégies de multiplication, etc. Nous avons quelques exemplaires de La grammaire de base également, mais souvent, c'est plus complexe à comprendre et à fouiller pour nos petits de 3e année.  

Mon document de grammaire est volontairement gros, aéré et simplement expliqué.  Il manque probablement certains éléments, mais c'est déjà une belle base.  L'avantage de faire notre propre outil, c'est que nous pourrons le modifier selon nos besoins.

Attention, je sais que certains éléments ne sont pas de la 3e année ou encore du 2e cycle.  Je présente certains éléments parce que je considère que cela favorise une certaine compréhension et que c'est un outil qu'ils peuvent réinvestir lors de situation d'écriture ou d'exercices en lecture.  Je n'enseigne et n'exerce pas tout de la même façon et n'évalue pas tout non plus...surtout pas ce qui ne correspond pas à mon niveau.

Comme toujours, je vous partage mon travail.  S'il vous convient, utilisez-le sans gêne.  

Mise à jour 14 février 2017
Le choix des radicaux et des terminaisons pour le verbe finir a été décidé suite à la consultation de nombreux outils de référence qui mentionnent que le verbe finir a deux radicaux (fini- et finiss-): OQLF, Grammaire de base, Nouvelle Grammaire Pratique et Grammaire pédagogique du français d'aujourd'hui

Mise à jour 17 février 2017
correction d,une coquille dans la section des suffixes


Pour la version sans le «3e année» sur la page couverture, c'est ici.  Par contre, sachez qu'il manque des éléments importants pour les autres niveaux du 2e cycle et du 3e cycle.  

Je vous rappelle également que tous les documents de ce blogue sont gratuits.  Si jamais vous aimez mon travail, il y a un tout nouveau bouton dans le coin supérieur droit du blogue pour faire un don. Chacune de vos contributions, petites ou grandes, m'encourage à poursuivre.



À bientôt


lundi 6 février 2017

Studio d'enregistrement portatif

Ma classe est bruyante!  C'est ainsi, il faut faire avec. Il n'y a pas de vacarme, enfin pas trop souvent, mais les élèves bougent, parlent et apprennent.  Dans plusieurs de leurs tâches ou projets, les élèves sont amenés à faire des enregistrements malgré le bruit.  Certains me demandent d'aller enregistrer dans le corridor, mais bien souvent, cela n'est pas mieux dû à la grande proximité des salles de toilettes et de la circulation qui vient avec.  Donc, on enregistre malgré le bruit ambiant.  Pour certains élèves plus timides, il devient difficile de bien entendre leur voix.  J'ai donc trouvé de l'inspiration sur Internet il y a quelques mois: un studio d'enregistrement portatif!


Pour réaliser ce projet, j'ai acheté une boîte de rangement en tissu au Ikéa (vous pouvez aussi en retrouver dans la plupart des grandes surfaces).  J'ai trouvé sur AliExpress (il y en a aussi sur eBay) des tuiles de mousse acoustique à très bas prix.  Une fois le matériel réuni, le studio d’enregistrement se monte en moins d'une minute! Il est possible d'ajouter du velcro derrière la mousse afin de les fixer tout en permettant le démontage si désiré ou encore d'utiliser de la colle chaude pour un montage plus permanent. 






J'ai fait le test et je peux vous assurer qu'il y a une grande amélioration au niveau du son et des bruits ambiants.  Par contre, je vous dirais de vous assurer de ne pas prendre une  boîte trop petite, car il faut pratiquement y entrer la tête pour s'enregistrer (mon format était parfait). 

Je compte bien créer pour ma classe un deuxième studio d'enregistrement portatif comme celui-ci prochainement.


À bientôt!



Grâce à vous, je grandis, je réussis!

Cette semaine, c'est la semaine des enseignants.  Le thème retenu cette année est "Grâce à vous, je grandis, je réussis!"  Ce thème illustre bien le rôle que chacun d'entre vous, enseignants passionnés, avez auprès des jeunes avec lesquels vous travaillez. 

J'aimerais également vous dire que, pour moi, ce thème illustre aussi à quel point vous êtes importants pour moi, par vos partages, vos témoignages, votre expérience et nos échanges sur les réseaux sociaux, je me sens grandir et peu à peu devenir l'enseignante que je voudrais être.  

Il me semble que durant les dernières années, nous partageons, et par le fait même nous évoluons, plus que jamais.


Pour tout cela, je vous remercie 
 

dimanche 5 février 2017

Atelier sur les polyèdres

Dernièrement en classe, nous avons travaillé les polyèdres.  Afin de raviver les nouveaux apprentissages des élèves, j'ai l'intention de leur proposer un atelier sur Seesaw dans lequel ils devront construire des polyèdres en mini-guimauves et en cure-dents.  Ils déposeront le polyèdre construit sur la fiche et prendront une photo dans Seesaw.  Ensuite, ils pourront inscrire directement  dans Seesaw le nombre de sommets (guimauves) et le nombre d'arêtes (cure-dents).  Ils devront bien entendu indiquer le nom du polyèdre construit.  Pour terminer, ils pourront enregistrer des explications audio pour appuyer leur raisonnement.

J'ai imprimé la fiche sur un carton de couleur afin que les constructions des élèves avec les mini-guimauves ressortent bien.





https://drive.google.com/open?id=0B5MJ_NcMr23eWGloVUEwTEpTTXc


Si jamais vous n'avez pas Seesaw, vous pourriez bien entendu réaliser cette activité en atelier en l'adaptant un peu.  

À bientôt 

lundi 30 janvier 2017

Projet personnel = une démarche sérieuse

Hier, j'ai écrit un billet sur mon expérience de Clair.  Si vous ne l'avez pas lu, je vous invite fortement à le faire en suivant ce lien http://laclassedemadamevalerie.blogspot.ca/2017/01/voir-leducation-autrement-voir-clair.html.

Ce congrès est pour moi une grande inspiration et je souhaite vraiment pouvoir apporter des changements positifs à mes pratiques et à mon milieu durant l'année qui vient.  Ces changements n'ont pas à être révolutionnaires, ils peuvent s'appuyer sur une base qui est déjà présente.  Un pas à la fois, c'est ainsi que je compte évoluer positivement.

Dans ma classe, les élèves ont accès à plusieurs outils technologiques afin de créer.  Ils ont également la possibilité de faire des projets selon leurs intérêts.  Depuis le début de l'année, j'offre aussi du parascolaire  aux élèves de la 3e année à la 5e année.  Ce parascolaire se nomme le Labo créaTIC. C'est un atelier dans lequel les élèves ont la chance d'explorer différents outils technologiques avec lesquels ils peuvent mettre de l'avant leur créativité.  

En repensant à Clair, je me suis rappelé l'encadrement sérieux entourant les projets des élèves.  Je me suis dit que mon parascolaire pourrait bénéficier également d'une démarche un peu plus rigoureuse (pas trop) permettant à l'enfant de planifier et de réfléchir à ses apprentissages.  Cela aura comme conséquence positive de mieux ancrer les apprentissages de l'élève afin qu'il puisse les réinvestir ou les appronfondir.

J'ai donc créé un document que je remettrai aux élèves et que j'imprimerai sous forme de livret.  Je pourrais en faire une version électronique avec Google Form, mais je commencerai par celle-ci.  Je pense également créer une classe pour mes élèves sur Seesaw afin qu'ils puissent laisser des traces (photos et vidéos) et en faire bénéficier leurs parents.  Cela favorisa aussi la communication école-maison.

Je sais très bien que mon document ne pourra pas vous être utile tel quel, car il est spécifique à mes besoins.  Cependant, il pourra certainement vous inspirer afin de bâtir le vôtre.






En mars 2015, j'écrivais un billet sur les projets TIC et je proposais un autre document.  Il est vieux, mais je vous le partage à nouveau afin, encore une fois, de vous inspirer. Voici le lien vers ce billet:






À bientôt